SAISON ARTISTIQUE

favorite_border
Les soirées Girls Don’t Cry Party mettent en lumière des artistes femmes, transgenres et non-binaires et proposent une programmation électronique pointue, dans des lieux atypiques. La programmation choisie entend redonner aux musiques électroniques leur dimension politique, leur pouvoir de lutte et de transgression.

À VENIR

favorite_border

_____PROGRAMMATION_____

》HAWA SARITA : Hawa Sarita est une DJ et chanteuse franco-marocaine qui aime explorer différents styles de musique à travers ses mixes. Passionnée par la musique et la culture club, elle a appris à mixer en 2019 et ne cesse d’agrandir sa collection musicale. Elle est la chanteuse du nouveau duo électronique Baraka, qui mélange des sonorités explosives acid et pop.
Elle aime particulièrement intégrer ses réflexions féministes à ses différents travaux, notamment pour sa résidence mensuelle « Le Son de la Méduse » sur Dia Radio où elle met en avant exclusivement des artistes femmes et non-binaires dans ses sélections. Transdisciplinaire, elle travaille également avec 9 DJ femmes pour son projet de recherche « Au-delà du Club » sur les espaces des futures pratiques festives post-pandémie à travers une perspective féministe. Ce projet sera publié courant 2021, mélangeant articles de réflexions, poésie, photo et portraits interviews des artistes.

 

》CHERRY B DIAMOND : Expérimenter une nouvelle écologie autour de la fête et de la protestation, c’est ce que propose Kamissa a.k.a « Cherry B Diamond », une des précieuses pierre du Carbone (17) squat et laboratoire artistique basé à Aubervilliers.
Artiste plus connue dans la scène musicale en tant que dj, curatrice et performeuse ; elle intègre la pratique de la méditation en 2017 comme forme d’éveil multi-sensoriel décloisonnant le processus de nouvelles formes de sons dans la culture rave.
 

_____PARTENAIRES_____

Le printemps de septembre
L’IsdaT
avec le soutien de : Ville de Toulouse, Conseil Départemental de la Haute Garonne, Région Occitanie, DRDFE, DRAC Occitanie, FDVA, Service Civique.

 

© Création graphique : Qanine

_____GIRLS DON’T CRY_____

Girls Don’t Cry est le média lancé par La Petite pour montrer que les filles ne pleurent pas. Elle peignent, elles dansent, elles jouent, elles chantent, elles mixent, elles dessinent, elles filment, elles écrivent, elles sculptent, elles créent.
Girls Don’t Cry Party est une FÊTE !

 

_____L’ISDAT_____

L’isdaT – institut supérieur des arts de Toulouse est un établissement public d’enseignement supérieur dédié à l’art, au design, au design graphique, à la musique et à la danse.

 

_____INFOS PRATIQUES_____

》Mercredi 22 septembre 2021
》19H-23H
》IsdaT, 5 quai de la Daurade, 31000
》Accès : BUS – lignes L4, L7, L9, 14 et 44 arrêt Pont neuf
METRO – ligne A : station Esquirol
PARKING – Indigo Esquirol
》EVENEMENT GRATUIT
》BAR sur place à petits prix
》Pass sanitaire ou test négatif requis. Configuration debout.

 

MANIFESTE

favorite_border
Les soirées Girls Don’t Cry Party proposent une expérience immersive et militante transdisciplinaire. A travers ces fêtes féministes intersectionnelles, nous interrogeons les normes sociales et les rapports de domination.
A la fois pop et alternatives, elles explorent les formes artistiques émergentes. Nous conservons les musiques électroniques au cœur de notre projet tout en laissant place à des esthétiques plurielles. Nous nous attachons à réinventer une culture club expérimentale et inclusive, à renverser les inégalités de genre sur la scène et sur le dancefloor.
Véritable invitation à l’émancipation et à l’empowerment, les soirées sont conçues comme un espace safe et bienveillant qui garantit la liberté de chacune et de chacun de s’affirmer dans ses identités multiples. Il s’agit pour nous de redonner aux musiques leur pouvoir historique de lutte et de transgression.
Nous voulons produire des lieux de rencontres, permettre la transmission de savoirs et le partage d’expériences, encourager la créativité, éveiller la curiosité et mettre en avant des pratiques artistiques audacieuses. Expositions, ateliers, projections, concerts, installations… le public est invité à se laisser surprendre par ce format hybride et mouvant.
Depuis bientôt 15 ans, La Petite valorise la création artistique et promeut l’égalité entre les femmes et les hommes sur le territoire toulousain. Les soirées Girls Don’t Cry Party s’inscrivent dans notre projet culturel et social unique.

SOUVENIRS

favorite_border
Menu